Vol de vélo : indemnisation et choix d'assurance

Le vélo est un moyen de locomotion de plus en plus utilisé pour les trajets quotidiens pour son côté simple et pratique ou encore par conviction écologique. Que vous ayez un vélo de ville, un vélo électrique ou bien un vélo de compétition, malgré vos précautions, il est important à songer à vous protéger contre le vol de votre vélo : des milliers de deux-roues sont volés chaque année en France. Vous pouvez donc le protéger en souscrivant à une couverture spécifique via votre assurance habitation, une assurance vélo ou vélo électrique dédiée. Comment souscrire ? Quelles sont les garanties incluses ? Quels sont les prix ? On vous dit tout sur l’assurance vol de vélo !

Puis-je assurer mon vélo ou mon vélo électrique ?

La loi oblige l’indemnisation que nous avons causée à un tiers. C’est là que la garantie responsabilité civile de votre assurance multirisque habitation rentre en ligne de compte et assure une couverture lorsque vous circulez en deux-roues (vous n’êtes pas obligé d’assurer votre vélo).

 

Assurance habitation et vol de vélo

Peu importe l’utilisation que vous avez de votre deux-roues, il est important de bien examiner votre contrat MRH et de noter la couverture que celui-ci vous offre.

Le niveau de couverture va dépendre des conditions imposées dans votre contrat d’assurance, certaines assurances ne couvrent la prise en charge que si que :

  • Le vol du vélo que si celui-ci a été commis en journée ;
  • Le vélo est stationné dans un endroit fermé et sécurisé ;
  • Le vélo est protégé par un antivol et attaché à un point fixe, etc.

De façon générale, ce dernier vous permet de bénéficier d’une garantie responsabilité civile pour les dommages que vous pourriez causer aux autres en circulant. Il vous indemnise également si le vol de votre vélo a lieu chez vous.

Concernant les dommages liés à votre santé et les frais médicaux, c’est le rôle de la sécurité sociale et de votre mutuelle santé de prendre en charge les vos frais médicaux et d’hospitalisation liés aux dommages subis à vélo.

Mais en extérieur, qu’en est-il ? Effectivement, il est pertinent de souscrire une assurance vélo spécifique en complément de votre couverture MRH, afin de protéger votre vélo contre les risques de vol.

L’assurance vélo contre le vol

En effet, comme nous vous l’avons expliqué plus haut, votre assurance multirisque habitation (MRH) ne vous indemnise que si votre vélo est volé chez vous. En revanche, si le délit se passe à l’extérieur, le vol ne sera pris en charge que si vous avez souscrit à une assurance vélo dédiée.

 

500 000 vélos sont volés chaque année, mais vous vous posez la question de savoir si une assurance vélo se révélera vraiment utile ? En effet, il existe beaucoup de clauses dictées par les assurances et qui restreignent donc vos chances de pouvoir être indemnisé.

En prenant compte de ces limitations, il est tout à fait possible de protéger votre deux roues ou votre vélo électrique avec une couverture spécifique. Notez qu’il s’agit ici d’une protection supplémentaire qui n’est pas obligatoirement légalement parlant.

La plupart des clauses imposées dans les contrats sont souvent de cet ordre :

  • La vétusté : la décote à neuf (option à neuf, variable selon les assureurs). Par exemple : – 10 % de valeur dès l’achat puis 1 % de décote tous les ans ;
  • Le principe de précaution : vous devez avoir pris toutes vos dispositions pour minorer les risques de vol. Vous devez fournir la preuve à votre assurance que vous avez acheté un système de protection satisfaisant (cadenas en U, chaîne…). De plus, il est obligatoire attacher votre vélo à un point fixe lorsque vous le stationnez sur la voie publique. Si vous ne respectez pas ces points, vous ne serez pas indemnisés ;
  • L’indemnisation est toujours plafonnée, en général entre 4000 et 8000 euros par an selon les contrats (reportez-vous au tableau des garanties). En outre, vous ne pourrez déclarer qu’un seul vol par an. Si votre vélo vous est soustrait par exemple après un mois d’assurance, vous ne pourrez pas couvrir votre nouvel engin avant l’année suivante auprès du même assureur ;
  • L’indemnisation ne rentrera en jeu que si le vélo disparaît sur la voie publique entre 7h et 21h (quand vous n’êtes pas supposés être chez vous) ;
  • Le vélo doit être acheté neuf et assuré moins de 45 jours après son achat ;
  • Le vélo doit être marqué et enregistré auprès d’une association gérant ce marquage.

L’assurance vol pour vélo électrique

Concernant la couverture d’assurance, que vous ayez un vélo électrique homologué ou vélo à assistance électrique (VAE), il aura le même profil indemnisable qu’un vélo classique.

Les assureurs font toutefois la différence en termes de prix : la valeur marchande d’un vélo électrique est souvent bien plus élevée qu’un vélo classique et donc la cotisation sera plus élevée elle aussi. C’est ici que l’assurance vélo se révèle importante, car en cas de vol, votre vélo électrique se trouvera être une perte financière très importante.

Que faire en cas de vol de mon vélo ?

En cas de vol de votre deux-roues, vous devez en priorité :

  • Déposer plainte : cela est plus rapide en déposant une préplainte en ligne ;
  • Demander un rendez-vous avec l'agent en charge de votre plainte.

Les préplaintes impliquent que l'auteur du vol de votre vélo soit inconnu, ce qui est généralement le plus habituel.

Cependant, la façon la plus courante de porter plainte reste de se rendre directement au commissariat ou à la gendarmerie. Un procès-verbal de dépôt vous sera remis et votre plainte sera par la suite transmise au procureur de la République.

Le numéro unique BICYCODE (un dispositif permettant aux services de police et de gendarmerie de restituer rapidement les vélos volés à leurs propriétaires) : si vous avez pensé à graver votre vélo, modifiez très rapidement son statut en le signalant “volé”. La revente des deux roues peut aller très vite sur internet.

Comment me faire indemniser par mon assurance en cas de vol de vélo ?

Après le dépôt de plainte, en cas de vol à votre domicile, vous devez porter plainte et le déclarer à votre assurance habitation.

Si le vol a eu lieu à l’extérieur de chez vous, et que vous avez une assurance spécifique contre le vol de vélo, contactez-la le plus rapidement possible. En cas de vol de votre vélo, le temps imparti pour la déclaration du sinistre est normalement de deux jours minimum. Cependant, le délai de déclaration peut évoluer selon les conditions dictées dans votre contrat.

Il est judicieux d'envoyer votre déclaration de vol le plus rapidement possible à votre assurance par courrier recommandé avec accusé de réception. En effet cette dernière nécessite peut-être d’une marche à suivre particulière, avec des tâches à effectuer en amont pour valider votre demande (appels, prédéclaration, etc.).

Si vous souhaitez être indemnisé très rapidement, nous vous conseillons de rassembler ces documents au moment de la déclaration de vol auprès de votre assureur :

  • Le numéro de votre contrat d'assurance ;
  • Le dépôt de plainte pour vol ;
  • La marque / modèle de votre vélo ;
  • La facture d'achat et/ou une photo de votre bicyclette ;
  • La facture d'achat de votre antivol.

Quel est le prix d’une assurance vol de vélo ?

Le tarif d’une assurance vélo ou vélo électrique est très abordable. Il commence à quelques euros par mois. En moyenne, il vous en coûtera entre 5 et 10 € par mois.

Il faut savoir que le prix d'une assurance vol de vélo fluctue selon le type de vélo et les garanties souhaitées dans le contrat.

Une assurance vélo électrique, quant à elle, aura un prix plus élevé que celle d’un vélo classique, parce que son tarif d’achat est supérieur. Toutes les assurances ne proposent pas les mêmes tarifs ni les mêmes garanties sur le marché.

 

Il est important de prendre de temps de comparer les différentes offres et de prendre le temps de faire plusieurs devis d’assurance vol de vélo pour définir celui qui vous correspond le mieux.

 

Devis assurance vélo électrique

Obtenez votre devis gratuit d'assurance vélo électrique en 5'

Les assureurs spécialisés dans les formules vélo proposent différentes formules variant au niveau des prix ou des options proposées. Plus généralement, sont souvent proposées ces garanties :

  • Protection contre la casse de votre vélo : en cas de chute, d’accident, de vandalisme ;
  • Protection contre le vol : (vol « classique » ou vol avec agression) ;
  • Service : rapatriement de votre vélo en cas de problème et envoi d’un taxi pour vous récupérer.

La location de vélos et l’assurance : il n’existe aucune assurance concernant les cas de location de vélos en libre-service. Il est alors important de vérifier le cadre du contrat de votre assurance personnelle afin de vérifier si vous êtes bien couvert dans cette situation. Certains loueurs privés proposent une assurance dédiée et spécifique comprise dans le contrat de location des vélos.

Assurance vol de vélo et dispositions contre le vol

Dans le cas d’une déclaration de vol, l'assureur vous réclamera très souvent la preuve des dispositions que vous avez prises pour sécuriser votre vélo. Vous pouvez le justifier en leur fournissant une facture d’achat d’un système de protection anti-vol (type antivol en U, ABUS…).

Rapprochez-vous de votre assureur afin de savoir quels modèles de cadenas sont conformes à ses exigences d’indemnisation. Il est tout de même nécessaire d’investir dans un antivol ou une chaîne de marque certifiée, bloquant au minimum et en même temps la roue arrière et le cadre.

Mis à jour le